Ouvrages

« Le conquérant de L’empire Imaginaire »- Roman historique
الحافلة رقم : 32
Une année considérable
La transition au Maroc : Le purgatoire
La transition au Maroc
منشورات دفاتر سياسية
اليسار في المغرب الضرورة والتوترات

Nous avons 6 invités et aucun membre en ligne

Compteur de visites

757079
Ajourd'hui
Hier
Cette semaine
Max. par semaine
Ce mois
Mois passé
Depuis le début
195
200
1271
296820
4439
4841
757079

votre IP: 34.203.245.76
Heur du Serveur: 2019-01-19 14:44:31

Chercher dans notre site

Éléments pour le rapport moral présenté par le président Abdallah Saaf

lors de l’assemblée générale au congrès de l’Association Marocaine de Science Politique

tenu à Settat du 13 et 14 janvier

  Mesdames, Messieurs les Congressistes,

Chers collègues,Chercheurs et chercheures estimés,

L’AMSP  commence à avoir une histoire bien enracinée dans le champ des sciences sociales marocaines. Avant sa création, les prémisses sont nombreuses en termes de besoins, de prédispositions et déjà d’activités formelles et informelles.

 

Depuis sa création en 1996, l’AMSP, juridiquement domiciliée à l’Université de Mohamed V Rabat Agdal a tenté d’œuvrer sur le plan national, pour la promotion de la science politique au sein des universités et milieux académiques au Maroc et à l’étranger. Ce premier épisode de la vie de l’AMSP a revêtu un caractère principalement organisationnel.

Le second moment de la vie de l’AMSP a pris la forme de la Première grande Rencontre Scientifique de science politique organisée les 21/22 novembre 1997 à Mohammedia et à laquelle avaient participé des dizaines de chercheurs et de chercheures venus de l’ensemble du pays, ainsi que des sommités scientifiques tels nos amis Michel Camau, Alain Roussillon, Jean Leca, et le défunt Mohamed Abed El Jabiri.

Au cours de cette période, l’AMSP, les membres fondateurs de l’Association et ceux qui l’ont rejoint plus tard ont contribué à travers des conférences, des tables rondes, des ateliers thématiques et des activités éditoriales dédiées aux différents aspects du politique.  On peut ainsi citer : la conférence du Professeur Mohamed Naciri 12 juin 2000 2001, de Michel Offerle, le 1er mars 2001 sur « L’organisation du suffrage universel (les débats français 1848-1958) », plusieurs séances de lectures d’ouvrages de sciences politiques en 200 sur les classiques de la science politique ayant eu pour objet le Maroc , plus un retour la production marocaine..), une conférence d’Imane Faraj sur « La réforme de l’éducation en Egypte (dilemmes sociaux et nationaux) » le   2 mai 2000, etc….Au cours de cette phase, l’Association Marocaine de Science Politique (qui s’appelait l’Association de Science Politique du Maroc pour la différencier juridiquement d’une défunte Association Marocaine de Science Politique créée en 19 juste pour tenir le congrès de l’Association africaine de science politique et s’éclipser) a tenu ses activités en partenariat avec le Centre des Etudes et Recherches en sciences politiques.

Un tournant a été pris à l’occasion du Troisième congrès tenu à Mohammedia du 14 au 15 décembre 2007 sur les « Incertitudes du savoir politique au Maroc aujourd’hui » posant les questions liées à la lente maturation de la science politique au Maroc.  L’AMSP a bien pris lors de cette troisième étape un nouveau départ.

Ce troisième temps a permis de consolider les acquis à travers notamment le développement de nombreuses activités scientifiques, la formulation de la problématique de l’éthique de la profession à travers l’ébauche d’un référentiel éthique et professionnel en science politique, le renforcement de l’ouverture de l’Association sur ses homologues étrangères (arabe, française et internationale, africaine et francophone), la création du site web de l’AMSP, l’ouverture de l’Association aux jeunes chercheurs et doctorants-politologues..

Les activités scientifiques de l’AMSP :

Depuis cette date, à un rythme soutenu, l’AMSP a réussi à organiser des activités selon une fréquence régulière dont ce rapport peut citer quelques unes:

- Atelier sur « La protection sociale au Maroc », 15 novembre 2008

-Table ronde sur la régionalisation et gouvernance territoriale au Maroc, Rabat, 2009,

-Journée d’études organisée en collaboration avec l’institut Carnegie sur les démocratisations dans le monde arabe (2009)

- Le 26 février 2009 à Mohammedia : La pensée politique marocaine contemporaine

- Safi : partis politiques et élections au Maroc

- Evaluation de dix ans de politique étrangère, Université de Abdelmalek Saadi, Tanger, 14 novembre 2009 

- Concours de lecture 6 mai 2010

-Colloque international sur le thème « La justice constitutionnelle aujourd’hui entre légitimité et effectivité » du 7 au 8 mai 2010

- Politiques publiques et classes moyennes au Maroc (édition arabe), Rabat, mars 2009

- Politiques publiques et classes moyennes au Maroc (édition française), Rabat, avril 2009

- Organisation d’une section thématique au 10iéme congrès de l’AFSP 7-9 septembre 2009

Une science po camérale : pratiques et contraintes du champ politologique au maghreb, à Grenoble

-Le mardi, 26 octobre  2010 : éthique et pratique de la science politique au Maroc et rédaction d’une proposition de référentiel éthique

-14 mars 2011 à Rabat : table ronde à Rabat : Vague de démocratisation dans le monde arabe

-Les jeunesses partisanes et la réforme constitutionnelle : regards croisés, Rabat, juin 2011

-Lecture de l’ouvrage d’Amina El Messaoudi

-Après la constitution et les élections : quel avenir pour le système politique marocain ? Bibliothèque de l’université Mohammed V, décembre 2011

L’ébauche d’un référentiel éthique et professionnel en science politique,

L’AMSP a ouvert un nouveau chantier qui est celui de l’élaboration d’une charte déontologique dans le domaine de la recherche et de l’enseignement en science politique au Maroc.(Cf Travaux de L’AMSP lors de la journée du…).

Partenariat

 

Ont été établis des partenariats avec:

- le Cerss depuis le départ, celui-ci ayant mis tous ses moyens au service de l’AMSP

- sur le plan national de nombreuses associations marocaines, le Forum Social Maghrébin, Euromed Civil…

-Parmi nos partenariats, des relations suivies avec nos collègues de l’AFSP..

-Premier contact avec l’AISP et accueil 14 mars 2011 L’association internationale de science politique : stratégies et agenda de recherche/ conférence de Vincent Hoffmann-Martinot, responsable à l’AISP, directeur de l’IEP de Bordeaux. L’adhésion est actuellement en cours.

 -Invitation de l’AMSP à rejoindre Regroupement francophone, avril, 2011

-Partenariat avec l’Université du Québec

-Prochaine action d’envergure avec l’Association Africaine de Science Politique

Le site de l’AMSP

Depuis deux ans, le lancement du portail électronique de l’AMSP a largement contribué à médiatiser l’Association de par le monde. www.sciencepo.org

La création de la Revue marocaine de science politique

L’AMSP a souffert de  pratiques peu conformes à l’éthique scientifique et civile de la part de certaines personnes qui ont voulu lui voler ses labels, ses organes, sa production naturelle, notamment la publication d’une revue marocaine de science politique.

-La publication a exigé une série de démarches administratives très complexes qui ont pris beaucoup de temps,

-Publication du premier numéro de la revue marocaine de science politique marocain sur la caméralisation de la science politique

- Publication du second numéro de la revue marocaine de science politique marocain sur les classes moyennes

-il a d’ores et déjà été décidé de consacrer le troisième numéro au thème débattu lors de ce quatrième congrès.

L’AMSP et le développement de la science politique au Maroc :

L’AMSP a entrepris des sessions de formation à l’intention des jeunes chercheurs : des séminaires spécialisés ont été tenus depuis la création. L’AMSP en a toujours fait un axe principal de développement de ses activités :

Par ailleurs, l’AMSP s’est constamment soucié de s’ouvrir aux jeunes chercheurs et doctorants-politologues notamment à travers la révision de son statut..

La gestion de la vie associative de l’AMSP

Le développement du champ de la science politique dans le pays, le renforcement de son rôle,  de sa place et de son sens a élargi le champ d’intervention de la discipline créant pour elles de nouvelles opportunités et de nouvelles responsabilités.

Outre la nécessité du suivi des grands thèmes de l’heure dans un contexte politique relativement dynamique, outre les nouvelles contraintes imposées par le développement de l’enseignement et de la recherche en science politique, la place de l’AMSP dans les grandes consultations nationales et internationales, les exigences d’une vie démocratique saine, la gestion des nombreux partenariats de l’AMSP, le suivi gestionnaire a exigé des efforts de plus en plus importants…Un rythme de travail d’organisation régulier d’une réunion par mois, plusieurs réunions du conseil administratif par an a été nécessaire.

Quelques perspectives

A partir de ce qui précède, il est possible de faire les recommandations suivantes pour la nouvelle équipe qui va être élue tout à l’heure:

-Maintenir puis élever le niveau de vie administrative de l’AMSP, il convient en conséquence de se pourvoir en moyens nécessaires,

-La pratique accumulée jusque là permet  d’adopter très prochainement un règlement intérieur permettant de préciser toutes les questions relatives à la vie intérieure de l’Association,

-Veiller à la vie démocratique de cette organisation qui doit conquérir une crédibilité scientifique,

-Maintenir au moins le rythme d’une activité scientifique par mois dans tous les sites (les universités marocaines dans tout le pays) où elle en a les moyens, mais aussi tenter d’élever le niveau scientifique,

-Travailler au développement des partenariats, et leur donner un contenu effectif aussi bien sur le plan national qu’international,

-Passer de l’ébauche d’un débat sur le référentiel éthique et professionnel en science politique, à son élaboration et à sa validation nationale,

-Elaborer un plan stratégique d’activités de l’AMSP pour les trois prochaines années…

-Défendre l’indépendance de l’AMSP et en faire une autorité morale dans un contexte où le pays en a bien besoin….