Ouvrages

« Le conquérant de L’empire Imaginaire »- Roman historique
الحافلة رقم : 32
Une année considérable
La transition au Maroc : Le purgatoire
La transition au Maroc
منشورات دفاتر سياسية
اليسار في المغرب الضرورة والتوترات

Nous avons 22 invités et aucun membre en ligne

Compteur de visites

684104
Ajourd'hui
Hier
Cette semaine
Max. par semaine
Ce mois
Mois passé
Depuis le début
31
122
973
224776
2831
4348
684104

votre IP: 107.22.83.0
Heur du Serveur: 2017-08-19 03:27:23

Chercher dans notre site

Le conquérant de l’empire imaginaire

En 1591, le Sultan Mansour Eddahbi envoie une armée au Sud du Sahara intégrer l’ancien royaume songhaï  dans les territoires du Pays du Couchant. Un empire semblait en gestation à l’Ouest  du monde musulman. Jawdar est nommé à la tête de l’impressionnante force armée construite à cette fin. Après la victoire, Jawdar apparait comme un héros, mais il semble aussi  hésitant et confus dans la gestion de cette victoire.

Des rapports alarmants finissent par arriver aux mains du sultan sur les graves déviations de Jawdar. Le sultan décide alors d’envoyer le narrateur, fonctionnaire de l’Etat marocain et représentant du noyau  dur du makhzen, faire rapport sur toute l’entre prise et enquêter sur ce qu’est devenu le commandant Jawdar.

Ce roman, rapport sur le Rapport présenté au sultan, retrace le profil d’une des figures les plus saisissantes de l’histoire politique du Pays du Couchant.

 

VOYAGE D'EUROPE

Le périple d'un Réformiste

MUHAMMED IBN AL HASSAN AL- HAJWI

Traduction :

- ALAIN ROUSSILLON

ABDALLAH SAAF

Edition : Afrique Orient

Lire la suite...

Chaillot Paper - n°122, November 2010
par Abdallah Saaf

L’ancien concept de « sécurité nationale arabe », que l’on croyait définitivement condamné après la disparition progressive des régimes d’obédience nationaliste arabe, perdure, voire même se renouvelle. Qu’en est-il aujourd’hui des conceptions et doctrines ? Que reste-t-il des représentations liées à la problématique de l’État postcolonial, qui avaient prévalu dans le monde arabe au cours des décennies précédentes ?

Lire la suite...

Ce livre réunit deux textes se rapportant à l’année 2007 :

-   Le premier a été écrit au cours d’une tournée dans le pays, un voyage décidé à la veille des échéances électorales afin de prendre la juste mesure de la sensibilité politique qui y avait cours. Il visait à parler des choses du pays en ayant présent à l'esprit, aussi fortement que possible, les paysans du Gharb, les hommes du Rif, les pêcheurs de Larache et de Tan Tan, les fonctionnaires de Rabat ou de Marrakech, les ouvriers des mines de Ouerzazate, de Youssoufia, de Boucraâ, les artisans de Fez, les agriculteurs des Zaërs ou du Tadla, et d’ailleurs… En les écoutant, en m’approchant de leurs vies, en partageant leurs préoccupations, je voulais perdre le superbe et le péremptoire de ceux qui, au centre, détiennent toutes les certitudes du monde…

- Le second texte a été publié comme un bilan de l’année 2007. Je l’avais commis pour moi-même, confié à la lecture vigilante d’un ami dont j’appréciais le regard critique. Il n’était pas destiné à la publication Hors ma volonté, il circula entre des mains inamicales de personnes en difficulté de positionnement…